Louis-Odet Piercot de Bailleul

c1675naissance à Beaudoin, en Normandie. Fils de feu Pierre Piercot de Bailleul, échanson et panetier de la Grande Demoiselle, valet de chambre et gentilhomme du roi & de Marie-Anne Canut.
16921er oct.: officier de Mademoiselle de Montpensier.
16961er oct.: sous-enseigne en Nouvelle-France dans les troupes franches de la Marine.
1698petit enseigne.
170219 juin : 1er mariage (26 ans), à Contrecoeur, avec Madeleine Chrétien (fille de Toussaint & Françoise Bertault, et veuve de Pierre Chicoisne, seigneur de Bellevue); sans postérité.
17041 juin : enseigne en pied, en remplacement de feu sieur de la Durantaye.
170925 février : veuf de Madeleine Chrétien.
1710propriétaire d'un arrière-fief dans la seigneurie de Verchères.
17105 mai : lieutenant d'une compagnie de la Marine.
171214 février : 2e mariage (37 ans), à St-François I.J., avec Marie-Anne Trottier (fille de Antoine & Catherine Lefebvre, et veuve de Raymond Martel, seigneur de Lachenaye); postérité : 7 enfants.
1721propriétaire de l'arrière-fief de Bailleul, dans la seigneurie de Saint-Blain, détachée de Verchères.
173214 juin : propriétaire de l'arrière-fief de Bailleul, dans la seigneurie de l'Assomption.
17388 juillet : veuf de Marie-Anne Trottier.
17388 décembre : décès à environ 63 ans, Verchères.

Sources:

  • Emmanuel de Cathelineau «Les Piercot de Bailleul», Nova Francia, vol. 1 (1925-1926): 62-74.
  • Lionel Audet Lapointe, «Les Piercot de Bailleul au Canada», Bulletin des recherches historiques, vol. 37 (1931): 732-753.
  • Jetté (1985), p.915.

André Chicoine (4 mai 2006)

Faire connaître les anciennes familles nobles et seigneuriales de la Nouvelle-France